DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Washington redessine son système de protection antimissile

Vous lisez:

Washington redessine son système de protection antimissile

Taille du texte Aa Aa

Les Etats-Unis tentent de rassurer Prague, après l’abandon par Barack Obama du projet de bouclier antimissile américain en Europe.

Un projet dont une partie devait être installée en République tchèque. Pour le Secrétaire américain à la Défense, Robert Gates, le système qui sera déployé à la place sera plus adapté aux défis que pose l’Iran. ‘‘Ce que nous avons vu c’est que les Iraniens produisent et développent un nombre significatif de missiles de courte et moyenne portée et non de longue portée. Ils auraient donc pu atteindre leurs cibles même avec les dix intercepteurs prévus par le bouclier antimissile. Je pense donc que le nouveau système offrira plus de protection. Et que les prévisions des services de renseignements auraient pu se révéler fausses.’‘ Le ministre tchèque de la Défense a réaffirmé de son côté l’intérêt de son pays pour accueillir un système de protection américain. ‘‘La défense antimissile ne s’arrête pas là. Nous sommes en train de faire de nouvelles évaluations. Nous allons coopérer et trouver une solution pour que la République tchèque soit intégrée au futur système de défense antimissile.’‘ Le précédent projet de bouclier prévoyait d’installer des radars en République tchèque. En représailles, Moscou menaçait de déployer des missiles dans l’enclave de Kaliningrad. la Russie y a renoncé. Et l’Otan l’appelle maintenant à se joindre aux occidentaux pour faire pression sur l’Iran.