DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Campagne électorale sur fond de crise en Grèce


Grèce

Campagne électorale sur fond de crise en Grèce

Les partis grecs rassemblent leurs troupes, alors que les électeurs se rendront aux urnes le 4 octobre pour renouveler le Parlement.

Les socialistes sont les favoris des enquêtes d’opinion. Elles leur attribuent entre 6 et 7,5 points d’avance sur les conservateurs. Le leader de l’actuelle opposition, George Papandreou, pourrait donc devenir le nouveau Premier ministre. Hier, devant ses militants, il a promis de redonner confiance dans les institutions. Son adversaire, le chef du gouvernement Costas Caramanlis, a décidé d’anticiper les législatives. Son gouvernement est plombé par les scandales et la situation économique. La Grèce souffre de la crise mondiale. Des difficultés qui pèsent sur la popularité de Costas Caramanlis. La croissance devrait être négative cette année, comprise entre – 0,9 % et – 1,7 %. Le déficit budgétaire représente 5,7 % du PIB et la Grèce est le deuxième pays le plus endetté de la zone euro derrière l’Italie. Son taux de chômage culmine à plus de 15 % de la population active. Costas Caramanlis affirme toutefois que sa politique a permis à la Grèce de mieux supporter la crise que plusieurs autres pays européens. Si il est élu, George Papandreou promet lui de prendre des mesures économiques fortes dans les 100 jours qui suivront sa prise de pouvoir.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Manifestation