DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Besson: "Le camp démantelé près de Calais est un camp de passeurs".

Vous lisez:

Besson: "Le camp démantelé près de Calais est un camp de passeurs".

Taille du texte Aa Aa

La zone où les jeunes Afghans s’entassent près de Calais est devenue un symbole de la détresse des clandestins en France. Elle est déjà surnommée “la jungle”. Le ministre français de l’Immigration Eric Besson a un point de vue tranché sur ces campements. Il l’a dit au micro de RTL: “J’ai vu qu’un certain nombre de personnes décrivent cela comme un aimable camp humanitaire. Ce n’est pas un camp humanitaire, c’est le camp de base des passeurs avec des personnes qui sont exploitées, qui sont victimes de violence. Vous avez des chefs, c’est la loi de la jungle qui règne…Les commanditaires les plus importants ne sont pas dans la jungle. Ils restent, j’allais dire, planqués loin mais ils ont des lieutenants qui sont armés parce qu’ils sont organisés, structurés. Ils s’en sont pris aux forces de l’ordre, ils s’en sont pris à des chefs d’entreprise, ils s’en sont pris à des riverains de Calais. Il faut casser cette chaîne de passeurs et démanteler la filière”.

L’opposition a réagi à l‘évacuation des campements de clandestins près de Calais. Le député socialiste du Pas-de-Calais Jack Lang estime que “d’autres jungles apparaîtront très vite, et que cela ne fera peut-être qu’aggraver le problème”.