DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Climat : pas de propositions majeures lors du mini-sommet à l'Onu

Vous lisez:

Climat : pas de propositions majeures lors du mini-sommet à l'Onu

Taille du texte Aa Aa

La communauté internationale a les yeux rivés sur la lutte contre réchauffement climatique. A 76 jours de la conférence cruciale de Copenhague, aucune proposition majeur n’a été avancée par les deux plus grands pollueurs de la planète lors du mini-sommet de l’Onu à New-York. Une rencontre organisée à l’initiative du secrétaire générale des Nations unies pour redonner un élan aux négociations internationales sur un accord à Copenhague.

Déormais, premier pollueur de la planète, la Chine a annoncé qu’elle allait réduire de façon notable ses émissions de dioxyde de carbone d’ici à 2020. Quelques minutes auparavant, le président des Etats-Unis, deuxième pollueur de la planète, pressait les pays émergents comme la Chine ou l’Inde de faire leur part de travail contre le réchauffement climatique. “La réponse de notre génération à ce défi sera jugé par l’histoire. Car si nous ne parvenons pas à y faire face -ensemble, rapidement et avec audace – nous risquons de condamner les générations futures à une catastrophe irréversible. (…) Chacun de nous doit faire ce qu’il peut quand il peut pour développer nos économies sans mettre en danger notre planète et nous devons le faire ensemble. Nous devons saisir cette occasion de faire de Copenhague une avancée significative dans la lutte mondiale contre le changement climatique.” De son côté, le président français a proposé la tenue d’un sommet des pays qui représentent 80% des émissions de gaz à effet de serre en novembre pour faire le point sur leurs engagements.