DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Commission européenne pliera-t-elle face à la grogne des producteurs de lait ?

Vous lisez:

La Commission européenne pliera-t-elle face à la grogne des producteurs de lait ?

Taille du texte Aa Aa

Le mécontentement des producteurs de lait ne cesse d’enfler en Europe. Lundi, à Bruxelles, des manifestants ont déversé plusieurs milliers de litres de lait, formant un lac artificiel pour interpeller les 27 sur la chute des prix. Après onze jours d’une grève qui ne cesse de gagner du terrain, ce sont maintenant 19 pays qui sont touchés. De la France à l’Allemagne en passant par la Suisse, tous réclament le maintien de quotas que l’exécutif européen veut supprimer pour lutter contre la surproduction.

De plus en plus de gouvernements soutiennent leurs producteurs, à l’image de l’Allemagne et la France, suivis par la Pologne, qui demandent une réunion d’urgence des 27 en octobre. “Nous estimons qu’il faut protéger les agriculteurs contre ces aléas, ces incertitudes, et leur garantir un minimum de stabilité de leurs revenus. C’est le choix que fait la France”, a ainsi affirmé le ministre français de l’Agriculture, Bruno Le Maire. La semaine dernière, la Commission européenne a proposé de faciliter des aides à la reconversion des producteurs. Insuffisant pour les grévistes, qui semblent plus déterminés que jamais à poursuivre le mouvement.