DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Un sommet tripartite sans grande ambition pour le Proche-Orient


monde

Un sommet tripartite sans grande ambition pour le Proche-Orient

Pas question de reprendre les négociations pour établir la paix au Proche-Orient; le chef de l’Autorité palestinienne reste ferme tant que la colonisation juive en Cisjordanie et à Jérusalem-Est n’aura pas été totalement gelée. Du coup, la première réunion tripartite entre le président américain Obama, le président palestinien Abbas et le Premier ministre israélien Netanyahu ce mardi à New York risque de ne déboucher sur rien de concret.

“Nous suivrons la direction donnée par le président Obama et l’administration américaine, réagit le vice-ministre israélien des Affaires étrangères, et nous espérons que les Palestiniens feront de même, en renonçant à leurs conditions préalables très bizarres”. Partie perdue d’avance car comme le souligne un porte-parole de l’Autorité palestinienne, “le peuple et les autorités palestiniennes sont déjà déçus. Ils s’attendaient à ce que les Américains obligent d’abord les Israéliens à geler toute expansion des colonies avant d’organiser la réunion tripartite”. Le gouvernement israélien n’a proposé à Barack Obama pour le moment qu’un moratoire de neuf mois sur les constructions de nouveaux logements en Cisjordanie.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

278 migrants clandestins arrêtés près de Calais