DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

64ème assemblée générale de l'ONU sous les mauvais auspices du climat

Vous lisez:

64ème assemblée générale de l'ONU sous les mauvais auspices du climat

Taille du texte Aa Aa

La menace nucléaire iranienne et nord-coréenne, les nouvelles stratégies contre le terrorisme ou encore le réchauffement climatique seront au cœur de la 64ème assemblée générale des Nations unies qui s’ouvre ce mercredi à New York.

Pour la première fois depuis son élection, le président américain s’adressera à ses homologues dans l’enceinte de l’ONU. Barack Obama devra convaincre ses partenaires après un sommet sur le climat qui a largement déçu la veille. Le locataire de la Maison Blanche n’a formulé aucune proposition concrète pour limiter les émissions de Co2, et le Sénat américain n’a prévu d’aborder la question qu’en 2010, après la conférence de Copenhague qui débute dans 3 mois. Le président chinois, Hu Jintao, n’a pas non plus fait de promesse en la matière. En l’absence d’engagement de deux des plus gros pollueurs de la planète, la rencontre de Copenhague s’annonce bien terne. Et ce malgré les efforts du secrétaire général des Nations unies qui a tenté de réveiller les consciences. Le président français, Nicolas Sarkozy, a recommandé la tenue d’un sommet, à la mi-novembre, pour préciser les engagements des principales économies qui représentent 80% des émissions de gaz à effet de serre.