DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grèce : attentat sans gravité contre deux cadres socialistes à deux semaines des élections anticipées

Vous lisez:

Grèce : attentat sans gravité contre deux cadres socialistes à deux semaines des élections anticipées

Taille du texte Aa Aa

Attentat sans gravité à Athènes, il visait l’immeuble ou réside un couple de cadres socialistes, dont la femme Louka Katsélis est candidate aux législatives anticipées.

A deux semaines du scrutin, les chefs de file socialiste et conservateur se sont affrontés à la télévision mardi soir, sur le thême central de l‘économie: “Nous parlons de répartition des richesses, nous parlons de développement, nous parlons de relancer l‘économie pour avancer. Nous parlons d’une philosophie différente, qui va purifier les finances et les redistribuer” a martelé le dirigeant socialiste George Papandreou. “En ce qui concerne l‘économie, nous l’avons soutenue, et c’est pour cela que nous souffrons moins de la crise financière que les autres” a rétorqué le Premier minsitre sortant, le conservateur Costas Caramanlis. “quant aux programmes sociaux contre le chômage, nous les avons soutenus avec plus de trois milliards d’euros.” L‘économie au coeur de la campagne, dans un pays plombé par les scandales et la crise. Le débat a été suivi dans ce bar, avec une certaine lassitude: “J’ai fait attention à certaines choses qu’ils ont dites, ça sonne bien, mais ce sont les actes qui comptent commente ce jeune grec. Je les entends parler, c’est comme un match de tennis, ils se renvoient la balle, chaque fois c’est la même chose, on parle on parle on parle, mais rien n’est fait pour les gens… “ Une méfiance qui se ressent dans les sondages ou l’on voit la montée des petits partis, cela pourrait nuire à l’opposition socialiste qui donnée largement en tête sur les conservateurs, pourrait ne pas réussir à former un gouvernement.