DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Honduras: deux morts à Tégucigalpa

Vous lisez:

Honduras: deux morts à Tégucigalpa

Taille du texte Aa Aa

La pression internationale s’accentue sur le régime au pouvoir au Honduras. Et dans les rues de Tegucigalpa, les heurts se poursuivent depuis le retour surprise au pays du président déchu Manuel Zelaya.

Depuis mardi, la police et l’armée s’acharnent à disperser les partisans de Zelaya avec plus ou moins de violence. Deux personnes ont été tuées. Plusieurs manifestants ont été interpellés mais on n’en connaît pas le nombre. 10 à 15.000 pro-Zelaya auraient parcouru les rues de la ville hier. Les Etats-Unis et le groupe de Rio qui rassemble 23 pays d’Amérique latine, le Brésil en tête, réclament le retour au pouvoir de Manuel Zelaya, chassé de son pays le 28 juin dernier par l’armée. L’inquiétude monte chez les Honduriens. On a vu des milliers d’habitants de la capitale se précipitaient dans les magasins pour faire des réserves d’eau, de nourriture et autres biens de première nécessité. Alors que l’ambassade du Brésil, où ont trouvé refuge Manuel Zelaya et une centaine de ses partisans, est toujours assiégée, le président de facto Roberto Micheletti se dirait prêt à dialoguer, notamment si Zelaya reconnaît la légitimité de l‘élection présidentielle prévue en novembre.