DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Iran intraitable à 2 jours de la réunion de Genève

Vous lisez:

L'Iran intraitable à 2 jours de la réunion de Genève

Taille du texte Aa Aa

C’est un dialogue de sourd qui se profile à Genève entre l’Iran et les grandes puissances sur le dossier du nucléaire. Téhéran et les membres du Conseil de sécurité de l’Onu, plus l’Allemagne, doivent reprendre jeudi les négociations après 14 mois d’interruption.

Mais les discussions s’annoncent tendues : Téhéran refuse de remettre en cause son droit à enrichir de l’uranium et menace même de sortir du traité de non-prolifération nucléaire si les Occidentaux campent sur leurs positions : c’est ce qu’a réaffirmé le ministre iranien des Affaires étrangères à ses homologues suédois et russe. Hors de question également de parler du nouveau site d’enrichissement situé près de Qom. L’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA) pourra bientôt inspecter l’usine, le dossier est donc clos, ont ajouté en substance les autorités iraniennes. Autant de points qui accentuent la crispation des Etats-Unis notamment, d’autant que Téhéran a procédé à de nouveaux tirs de missiles ce week-end. La réunion de Genève sera donc un test pour savoir si la Chine et la Russie, jusque-là plus clémente envers Téhéran, se rallient au discours de fermeté des Occidentaux.