DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'opposition de gauche réclame la démission du PDG de France Telecom

Vous lisez:

L'opposition de gauche réclame la démission du PDG de France Telecom

Taille du texte Aa Aa

Après le nouveau suicide d’un employé de France Telecomen Haute-Savoie, le 24e, les salariés sont à bout de nerfs. Ils condamnent la gestion menée par leur direction. L’opposition de gauche, le Parti socialiste en tête, va plus loin en réclamant la démission du PDG de France Telecom. Ce dernier tente de justifier sa politique: “La pression correspond à ce qui est nécessaire, ce qui est induit par l‘état de la concurrence, de la régulation, a déclaré Didier Lombard, mais il y a moyen de faire baisser cette pression en étant plus humain dans l’application des choses”.

Sous la pression justement mais du gouvernement, la direction de France Telecom s’est engagée à adopter des méthodes de gestion “plus humaines”. La médecine du travail sait ce qui fait craquer les salariés: “Le problème des changements de métiers, c’est que les salariés n’ont plus l’impression de faire du bon travail, du travail de qualité, explique Catherine Morel, médecin du travail pour France Telecom. Cela entraîne une perte de l’estime de soi qui est génératrice d’angoisse et de dépression nerveuse”. L‘épouse de l’employé qui s’est suicidé affirme qu’il ne supportait plus les méthodes de travail. L’un de ses collègues explique le malaise: “On essaie de nous faire culpabiliser. On nous dit, vous avez eu de la formation, vous devez y arriver, mais vous y mettez de la mauvaise volonté. Voilà comment ça fonctionne”. La spirale infernale des suicides à France Telecom dure depuis vingt mois. Mais son retentissement est tel désormais que le monde actuel du travail est remis en question.