DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Roman Polanski ''choqué'' mais ''combatif''

Vous lisez:

Roman Polanski ''choqué'' mais ''combatif''

Taille du texte Aa Aa

Roman Polanski a décidé de s’opposer à la demande d’extradition émise par les Etats-Unis.

Le cinéaste arrêté samedi à Zürich pourrait y être transféré d’ici une quarantaine de jours. Manifestations de soutien en Suisse, pétition signée par des artistes du monde entier, Roman Polanski reste ‘‘combatif’‘, affirment ses défenseurs. “Il a refusé d‘être extradé, a déclaré son avocat. Et 32 ans après, dans les conditions où son arrestation a été ordonnée, alors que la victime depuis très longtemps a abandonné toute procédure, toute porsuite contre lui et souhaite même expressément que les poursuites s’arrêtent, son arrestation n’a pas de sens. J’espère qu’on va revenir à la raison.” Recherché depuis 32 ans, Roman Polanski avait fui les Etats-Unis pour échapper à la justice. Le cinéaste est accusé d’avoir eu des relations sexuelle avec une jeune fille agée de 13 ans au moment des faits. ‘‘Il m’a demandé de me changer et de me changer encore devant lui, racontait Samantha Geimer, l’adolescente en question, en 2003. Je ne me sentais pas bien. A cette époque je n’avais pas la confiance nécessaire pour raconter cela à ma mère ou quelqu’un d’autre. Je suis sûre que si il pouvait il reviendrait en arrière et ne recommencerait pas.’‘ Dans le passé Roman Polanski avait reconnu les relations sexuelles mais rejeté toute accusation de viol. Il risque jusqu‘à 20 ans de prison.