DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Percée dans l'affaire Gilad Shalit


Israël

Percée dans l'affaire Gilad Shalit

Les palestiniens du Hamas vont fournir à Israël une vidéo récente du soldat israélien enlevé en 2006. En échange l’Etat hébreu s’est engagé à relâcher des détenues. Un accord dévoilé par le porte parole des brigades al-Qassam, le bras armé du Hamas.

“Vingt prisonnières palestiniennes vont être libérées des prisons israéliennes dans les prochains jours, a-t-il déclaré. Et ce, en échange de preuves que le soldat des forces d’occupation est encore en vie.” Le président israélien Shimon Peres s’est de son côté félicité de cet accord, tout en relativisant sa portée. “C’est un pas important, a-t-il reconnu, mais c’est seulement un pas. Le chemin vers sa libération est encore long et semé d’embûches.” En trois ans de captivité, Gilad Shalit, qui a également la nationalité française, a pu faire parvenir quatre messages en Israël permettant de prouver qu’il était encore en vie. Son comité de soutien n’a jamais démobilisé, et continue de compter les jours : 1193 à ce stade.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Conflit