DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Portugal : le président sort de sa réserve dans l'affaire des écoutes


Portugal

Portugal : le président sort de sa réserve dans l'affaire des écoutes

Le président portugais dénonce une manipulation du gouvernement socialiste dans l’affaire des écoutes. Ce scandale a éclaté lors de la campagne des législatives. Le soi-disant espionnage de la présidence de la République par les services du gouvernement a obligé le chef de l’Etat a sortir de sa réserve.

Anibal Cavaco-Silva : “Maintenant que la bataille électorale est passée, et parce que je considère que les limites du tolérable et de la décence ont été franchies, j’espère que les Portugais comprendront que je me vois forcé de faire quelque chose qui n’est pas dans mes habitudes : partager de manière publique mon interprétation d’une affaire qui a fait la une des journaux sans que je n’y ai pourtant fait aucune référence quelquonque et ce de manière directe ou indirecte”. Les législatives ont été emportées par le parti socialiste du Premier ministre José Socrates qui a néanmoins perdu sa majorité absolue au Parlement. Le chef du gouvernement a nié toute implication dans cette affaire qui selon les médias portugais a nui à l’image du Président et de son parti de centre-droit le PSD, largement dominé dimanche.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le bilan du tsunami aux Samoa pourrait monter à 200 morts