DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Valse de dirigeants au sommet du SPD allemand

Vous lisez:

Valse de dirigeants au sommet du SPD allemand

Taille du texte Aa Aa

Après sa défaite électorale de dimanche, le parti social-démocrate allemand se réorganise.

Le SPD, après plus de dix ans au gouvernement, se retrouve dans l’opposition. Malgré sa tentative manquée d’accéder à la chancellerie, Frank-Walter Steimeier reste l’homme de confiance du grand parti de gauche : il a été élu hier à la tête du groupe parlementaire SPD. Peer Steinbrück, ministre des Finances sortant, préfère, lui, quitter son poste de vice-président du parti… Il pourrait se voir proposer par Angela Merkel un poste de Commisaire européen. Sigmar Gabriel, ministre de l’Environnement, va sans doute prendre la tête du parti social-démocrate. Ses positions anti-nucléaire en font un opposant direct à la chancelière allemande. Côté futur gouvernement, Angela Merkel a souhaité qu‘à l’occasion des vingt ans de la chute du Mur en novembre, une nouvelle équipe soit prête. Les négociations entre Chrétiens-démocrates et Libéraux s’annoncent dures, autant sur la répartition des ministères que sur les futures politiques sociales… Les syndicats de travailleurs allemands attendent de pied ferme de voir comment va agir ce gouvernement de droite.