DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Fin du gouvernement de coalition en Roumanie

Vous lisez:

Fin du gouvernement de coalition en Roumanie

Taille du texte Aa Aa

C’est le chef de file du PSD lui-même, Mircea Geoana, qui en avait fait l’annonce le premier. Tous les membres de son parti qui détenaient des portefeuilles dans l’actuel gouvernement de coalition en Roumanie ont présenté leur démission. Après la crise sociale et économique, le pays affronte maintenant une crise politique sans précédent. Elle intervient à quelques semaines seulement des élections présidentielles prévues le 22 novembre prochain.

“La situation sociale va s’aggraver dans les prochains mois, explique Sterian Tanase, analyste politique. Le gouvernement risque d‘être paralysé et dans l’incapacité de réagir. Rien ne pourra lui servir d’excuse, pas même les élections. Seuls les problèmes économiques vont subsister”. La démission des ministres du PSD intervient après la révocation d’un des leurs, l’ancien ministre de l’intérieur, Dan Nica. Celui-ci avait laissé entendre que les libéraux-démocrates, partenaires de coalition, puissent chercher à manipuler les prochaines élections. Du coup, le président Basescu, lui-même libéral, se retrouve les mains liés. Il ne peut pas dissoudre l’Assemblée à l’approche des élections et n’a pas d’autre choix que de nommer des ministres intérimaires.