DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Italie : peines de prison requis contre d'anciens agents du renseignement américain et italien

Vous lisez:

Italie : peines de prison requis contre d'anciens agents du renseignement américain et italien

Taille du texte Aa Aa

Dix à treize ans de prison pour d’anciens chefs et agents du renseignement américain et italien. C’est ce qui a été requis hier par le parquet à Milan en Italie dans ce procès ouvert en juin 2007, le premier en Europe sur les transfèrements secrets de la CIA de l’après 11 septembre.

Nicolo Pollari, ancien patron du SISMI, le renseignement militaire italien, et une vingtaine d’Américains sont poursuivis pour l’enlèvement en 2003 à Milan de Hassan Moustafa Osama Nasr, alias Abou Omar, un imam alors soupçonné de terrorisme. Celui-ci a été transféré en Egypte où il dit avoir été détenu et torturé. 33 personnes sont jugées dans ce procès dont environ 25 agents présumés de la CIA par contumace. Au nom de la lutte contre le terrorisme et sous l’ancienne administration américaine de Georges W. Bush, la CIA avait procédé en secret à plusieurs transfèrements de détenus en utilisant l’espace aérien ou le territoire de plusieurs pays européens avec leur complicité.