DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le ton a baissé d'un cran sur le programme nucléaire iranien

Vous lisez:

Le ton a baissé d'un cran sur le programme nucléaire iranien

Taille du texte Aa Aa

Le ton a baissé d’un cran sur le programme nucléaire iranien après la réunion cruciale ce jeudi près de Genève en Suisse entre l’Iran et les 6 puissances chargés de ce dossier.

Une réunion menée dans une atmosphère constructive selon Téhéran et qui a été marquée par une rencontre bilatérale sans précédent depuis 30 ans entre un haut responsable américain et le négociateur iranien. Selon le diplomate en chef de l’Union européenne, Javier Solana, le principe de faire enrichir de l’uranium iranien par un pays tiers pour alimenter un réacteur de recherche de l’Iran a été accepté pendant la réunion. D’après Solana, les inspecteurs de l’AIEA, l’Agence internationale de l‘énergie atomique seront invités par l’Iran dans quelques semaines pour examiner le second site d’enrichissement d’uranium. Un site secret révélé le 21 septembre par Téhéran à l’AIEA. De son côté, le négociateur iranien Saïd Jalili a qualifié les discussions de “bonnes”. “Nous respectons notre engagement dans le cadre du traité de non prolifération nucléaire, le TNP, et en même temps nous irons de l’avant et nous resterons attachés à nos droits dans le domaine nucléaire dans le cadre du TNP”, a ajouté Jalili. Les Occidentaux, qui soupçonnent Téhéran de développer un programme nucléaire militaire, avaient durci le ton la semaine dernière après la révélation du second site d’enrichissement d’uranium en Iran et ils avaient brandi de nouvelles menaces de sanctions. Ils réclament à présent des actes concrets à Téhéran.