DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Après la colère des flots, c'est la fronde qui s'empare de la Sicile endeuillée par les inondations

Vous lisez:

Après la colère des flots, c'est la fronde qui s'empare de la Sicile endeuillée par les inondations

Taille du texte Aa Aa

Le dernier bilan officiel fait état d’au moins 21 morts mais une trentaine de personnes sont portées disparues après un glissement de terrain qui a plongé dans la boue des maisons entières dans l’est de l‘île.

A Messine, la population est encore sous le choc : “Nous avons tout perdu, notre magasin, tout. Mais par chance, nous sommes encore là et maintenant nous allons tenter de sauver ce qui peut l‘être. Et puis nous irons de l’avant”. “Nous avons été secouru par miracle. Nous avons réussi à nous en sortir mais nous avons tout perdu”. Silvio Berlusconi parle déjà d’une cinquantaine de morts. Attendu sur les lieux de la catastrophe, le président du Conseil a renoncé à s’y rendre ce samedi. Il est annoncé dans la région pour demain mais sa visite devrait se borner à un survol en hélicoptère. Sur le terrain, les équipes de la protection civile continuent de déblayer les décombres mais la population dénonce une tragédie annoncée et l’incurie dans le secteur immobilier. Le président italien plaide pour un plan en faveur de la sécurité des bâtiments.