DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Elections en Grèce : sauf coup de théâtre, la droite va subir un échec aux législatives

Vous lisez:

Elections en Grèce : sauf coup de théâtre, la droite va subir un échec aux législatives

Taille du texte Aa Aa

Sauf coup de théâtre, les Grecs devraient expulser du pouvoir le Premier ministre Costas Caramanlis et son parti de droite la Nouvelle Démocratie. Ils seront près de 10 millions à être appelés aux urnes ce dimanche.

Le chef de l’opposition socialiste Georges Papandréou est donné favori selon les sondages. Mais les derniers remontent au 19 septembre car la loi grecque interdit la publication des intentions de vote dans les 15 jours qui précèdent le scrutin La dégradation des finances publiques et une série de scandales de corruption ont contribué à faire baisser la popularité de Caramanlis. Ironie du sort, la lutte contre la corruption avait été une de ses promesses électorales lors de la campagne qui l’a porté au pouvoir en 2004 face aux socialistes. Georges Papandréou a fait à son tour de cette lutte un des axes de sa campagne. Il a promis une gestion “transparente” des finances publiques, susceptible selon lui d’aider à réduire le déficit public.