DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Laliberté en apesanteur

Vous lisez:

Laliberté en apesanteur

Taille du texte Aa Aa

Un petit point dans le ciel. C’est Soyouz, filmé depuis la station spatiale internationale (ISS). Le vaisseau russe s’est amarré ce vendredi à l’ISS. Un vol apparemment sans histoire, si ce n’est qu‘à bord, il y a un passager pas comme les autres : l’artiste canadien Guy Laliberté.

Le fondateur du Cirque du Soleil a déboursé 35 millions de dollars pour ce voyage dans l’espace. Un séjour qui va durer une grosse semaine. C’est un rêve d’enfant qu’il concrétise à l‘âge de 50 ans. Au moment de rejoindre l‘équipage déjà à bord de l’ISS, Guy Laliberté a enfilé un nez rouge, indiquant par là qu’il est le premier clown dans l’espace. Il a ensuite pu échanger quelques mots avec sa femme et son fils, au centre spatial russe près de Moscou. Dans une semaine, Guy Laliberté compte diriger un évènement artistique planétaire, intitulé “De la terre aux étoiles pour l’eau”. A travers ce méga-spectacle, le milliardaire canadien veut sensibiliser au problème d’accès à l’eau potable sur terre.