DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Marek Edelman, le dernier chef du soulèvement du ghetto de Varsovie, s'est éteint

Vous lisez:

Marek Edelman, le dernier chef du soulèvement du ghetto de Varsovie, s'est éteint

Taille du texte Aa Aa

Il avait participé à un des soulèvements juifs les plus poignants de la Shoah pendant la deuxième guerre mondiale. Marek Edelman, le dernier commandant de l’insurrection du ghetto juif de Varsovie, s’est éteint hier dans la capitale polonaise. Un ghetto aux conditions inhumaines que les nazis avaient décidé de liquider en avril 1943.

“Il aidait tout le monde, il a aidé la Pologne, il a aidé les juifs, il a aidé ses patients”, a souligné que le président de la Congrégation Juive en Pologne. Exprimant ses condoléances, l’Etat hébreu a souligné que Marek Edelman avait “suscité le respect en Pologne, en Israël et dans le monde entier”. Médecin après la guerre, Marek Edelman s‘était engagé du côté de l’opposition anti-communiste dans les années 70 en Pologne. Il fut élu sénateur sur la liste de Solidarité en 1989. Pour Henryk Wujec, ancien opposant durant le régime communiste, Marek Edelman “était un modèle. Il était courageux, humain, indépendant. Il n’a jamais écouté les autorités. Il écoutait les voix de sa conscience.”