DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des milliers d'Italiens mobilisés pour la liberté de la presse

Vous lisez:

Des milliers d'Italiens mobilisés pour la liberté de la presse

Taille du texte Aa Aa

La liberté de la presse est-elle menacée en Italie ? Oui, ont estimé plusieurs dizaines de milliers personnes rassemblées ce samedi à Rome. La manifestation visait à dénoncer les pressions auxquelles sont soumis les journalistes, de la part de l’actuel chef du gouvernement.

Silvio Berlusconi est empêtré dans un scandale d’ordre sexuel. Il a engagé des poursuites contre certains des médias qui en ont parlé. A la tribune, Roberto Saviano s’est exprimé, lui qui est menacé de mort pour avoir enquêté sur la mafia. “Ici, dit-il, la police politique n’interdit pas la parution des journaux et n’emprisonne pas les journalistes. Mais notre lutte en faveur de la liberté de la presse, c’est pour que les journalistes puissent travailler sereinement, sans être l’objet de menaces et de rétorsions. Ce qui s’est passé ces derniers jours fait resurgir ce vieil adage : ‘la vérité et le pouvoir ne font pas bon ménage’.” Face aux révélations sulfureuses, Silvio Berlusconi a toujours maintenu qu’il s’agissait de “calomnies”. Pour les manifestants, l’attitude de leur dirigeant est affligeante. “Ce n’est pas possible qu’au sommet de l’Etat, un chef du gouvernement puisse raconter, tout le temps, des mensonges”, déplore un homme déguisé en Pinocchio. Silvio Berlusconi possède trois chaînes de télévision privées ainsi qu’un quotidien et un hebdomadaire. Pour les manifestants, cette mainmise porte préjudice au pluralisme de l’information.