DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grèce : Costas Caramanlis reconnaît sa défaite aux élections grecques

Vous lisez:

Grèce : Costas Caramanlis reconnaît sa défaite aux élections grecques

Taille du texte Aa Aa

Beau joueur toutefois, le premier ministre conservateur sortant a souhaité bonne chance à George Papandreou et au Pasok qui vont désormais diriger le pays après leur large victoire assortie d’une majorité absolue au parlement pour les quatre années à venir.

Amer cependant, Costas Caramanlis a justifié son action face à la crise économique qu’il a qualifiée de plus grave tempête depuis 1945. Il a réaffirmé que son plan d’austérité était le chemin le plus responsable même si la majorité des électeurs grecs a voté pour la gauche. Costas Caramanlis tire en outre toutes les conséquences de sa défaite. Il renonce à diriger la Nouvelle Démocratie et il appelle à l’organisation d’un congrès extraordinaire d’ici un mois. Il ne sera pas candidat à la direction mais il l’affirme : il restera en première ligne du combat parlementaire et donc de l’opposition au futur gouvernement socialiste.