DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Crise du lait : un comité d'experts sera mis sur pied

Vous lisez:

Crise du lait : un comité d'experts sera mis sur pied

Taille du texte Aa Aa

La mobilisation des producteurs de lait est tenace… Une fois encore, ils sont plusieurs centaines à avoir fait le déplacement à Bruxelles. La grève du lait a été brièvement suspendue, mais leurs revendications restent les mêmes : plus de régulation pour faire remonter les prix, quitte à produire moins, mais pas sans aide :

“Nous proposons que les producteurs, sur une base volontaire et via des incitations, réduisent leur production, afin d‘être plus flexibles et de répondre aux variations du marché”, déclare le président du European Milk Board. Réunis sous la pression de la France, les ministres européens de l’Agriculture ont pris une seule décision : la création d’un groupe d’experts. “Nous avons changé la direction du paquebot. Nous sommes dans la direction de la régulation. Tout cela prendra évidemment du temps pour se construire concrètement mais nous sommes dans la bonne voie”, a réagit le ministre français Bruno Lemaire. Ce groupe commencera à réfléchir la semaine prochaine aux moyens de stabiliser le marché du lait et d‘équilibrer les rapports de force entre les producteurs qui se disent sous-payés et l’industrie. En revanche, le dossier des quotas ne sera pas rouvert. La commissaire européenne Mariann Fischer Boel persiste et signe : “Nous avons convenus en 2003 que les quotas seraient supprimés en 2015 et cela a été confirmé lors du bilan de santé de la PAC. Cette décision est toujours valable. Les quotas seront supprimés à la fin du mois de mars 2015.” D’après la commissaire, les prix commencent d’ailleurs à remonter. Mais en fin de compte, derrière le tintamarre des klaxons, ce sont une fois encore deux visions qui s’affrontent : agriculture soutenue contre agriculture libéralisée.