DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Démission du N°2 de France Telecom

Vous lisez:

Démission du N°2 de France Telecom

Taille du texte Aa Aa

France Telecom, fragilisée après une vague de suicide, a remplacé son directeur général adjoint par Stéphane Richard, l’ex-directeur de cabinet de Christine Lagarde au ministère de l‘économie et des finances. France Telecom a fait lundi un pas vers ses salariés en annonçant la démission du N°2 du groupe, Louis-Pierre Wenes, en charge des opérations France et un des responsables des plans de suppressions d’emplois : il avait récemment déclaré : “rien ne justifie que des hommes et des femmes mettent fin à laurs jours; hier comme aujourd’hui je ne peux l’accepter”. Certains syndicats se sont félicités de ce départ, d’autres affirment que cette mesure est d’ordre symbolique, rappelant que Louis Pierre Wenes était une éminence grise de Didier Lombard que l’on voit ici conspué par des salariés du groupe.

Lundi France Telecom a également annoncé une prolongation jusqu‘à la fin de l’année du gel des mutations, et ce, à la veille d’une journée d’action des syndicats.