DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des pilotes parfois trop fatigués aux commandes des avions de ligne

Vous lisez:

Des pilotes parfois trop fatigués aux commandes des avions de ligne

Taille du texte Aa Aa

Les pilotes d’avion ont mené une journée d’action pour alerter les Européens sur l‘état de fatigue dans lequel ils sont parfois contraints d’exercer leur métier. Ils étaient des centaines à se mobiliser ce lundi, comme ici à Bruxelles, dans une ambiance bon enfant. Mais l’enjeu est tout ce qu’il y a de plus sérieux.

A en croire des études scientifiques, la fatigue jouerait un rôle dans 15 à 20% des accidents aériens majeurs. Les règles européennes ont fixé des seuils : jusqu‘à 11h45 de service de vol autorisées la nuit. Et jusqu‘à 14 heures en vol de jour pour les pilotes, 15 heures pour le personnel de bord. Des plafonds beaucoup trop élevés, dénonce le président de la European cockpit association : “Le public doit savoir que les règles qui sont établies au niveau de l’Union européenne sont insuffisantes. Elles doivent être modernisées et être en phase avec les dernières études scientifiques concernant la fatigue.” Une étude publiée il y a un peu plus d’un an par des experts chargés d‘évaluer les règles européennes a justement conclu qu’elles devaient être modifiées. Mais sous la pression des compagnies aériennes, Bruxelles a tardé à réagir. Aujourd’hui, les pilotes le rappellent : il y va de la sécurité des passagers.