DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'immunité pénale de Silvio Berlusconi va-t-elle être levée ?

Vous lisez:

L'immunité pénale de Silvio Berlusconi va-t-elle être levée ?

Taille du texte Aa Aa

A Rome, les délibérations de la cour constitutionnelle italienne ont commencé. Les juges ont examiné la loi sur l’immunité pénale qui protège le président italien, le chef du gouvernement et les présidents des deux chambres du parlement contre toutes poursuites judiciaires durant leurs mandats.

L’un des avocats de Silvio Berlusconi a expliqué que “de nouveaux et importants aspects juridiques avaient été communiqués à la cour”. Il dit “espérer que les juges prendront leur décision de manière sereine en gardant à l’esprit les aspects juridiques et en oubliant les questions politiques.” L’opposition de gauche n’a jamais voulu de cette loi et attend avec impatience la décision de la cour constitutionnelle. “Je crois que la cour fera son travail parce qu’ici le droit prime” a expliqué Rosy Bindi, membre du parti démocratique. “Et la majorité qui soutient le gouvernement ferait bien de se souvenir que dans un pays démocratique, on respecte le partage des pouvoirs et les citoyens, y compris ceux qui ont des responsabilités institutionnelles, sont égaux face à la loi.” Si les juges estiment que la loi sur l’immunité est contraire à la constitution, Silvio Berlusconi devra faire face à plusieurs poursuites judiciaires. La loi Alfano avait été adoptée en juillet 2008, six semaines seulement après le retour au pouvoir de Berlusconi, alors en plein procès pour corruption.