DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Barack Obama risque de ne pas faire l'unanimité dans son pays sur la question afghane

Vous lisez:

Barack Obama risque de ne pas faire l'unanimité dans son pays sur la question afghane

Taille du texte Aa Aa

Barack Obama pressé de toute part sur la question afghane.

Les violents affrontements dans l’est de l’Afghanistan ont encore fait 8 victimes américaines ce week-end. Le président américain a réuni les chef de file démocrates et républicains pour discuter stratégie. Deux points de vue s’opposent. Certains défendent l’idée d’un déploiement resserré et d’une action concentrée sur des cibles précises. Les autres, réclament des renforts. Le commandant des forces américaines en Afghanistan souhaiterait voir jusqu‘à 40.000 hommes supplémentaires déployés. Les républicains reprochent à Barack Obama de mettre trop de temps à prendre sa décision. “Je suis tout à fait convaincu que l’analyse du général McChrystal est non seulement correcte mais doit être mise en oeuvre aussi vite que possible” a déclaré son ancien adversaire John McCain. Obama a prévenu que sa décision risque de ne pas faire l’unanimité : “Nous faisons de véritables progrès dans notre mission principale : perturber, démanteler et vaincre al Qaïda et les autres réseaux terroristes dans le monde”. Cette prise de décision est d’autant plus délicate que la Maison Blanche s’interroge sur l’issue de la présidentielle afghane, entachée de fraude. Obama s’attache à apaiser un débat de plus en plus passionné. Accéder à la demande des généraux c’est risquer une escalade périlleuse du conflit. Transiger ou décliner, et le président américain devra assumer les conséquences d’un éventuel échec de la guerre.