DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Islamabad attend un engagement encore plus fort de Washington

Vous lisez:

Islamabad attend un engagement encore plus fort de Washington

Taille du texte Aa Aa

Le Pakistan demande aux Etats-Unis de s’engager à ses côtés à long terme. Le ministre pakistanais des affaires étrangères a rencontré son homologue Hillary Clinton à Washington. Shah Mehmood Qureshi ne veut pas voir les Etats-Unis abandonner le Pakistan comme ils l’ont fait avec l’Afghanistan en 1989: “La population de la région doit être rassurée sur le fait que les Etats-Unis ont une vision à long terme pour toute la région, pas seulement pour l’Afghanistan et le Pakistan. Nous devons apprendre à tirer les leçons du passé.”

La secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton a tenté de le rassurer: “Nous réaffirmons l’engagement des Etats-Unis dans un partenariat durable avec le Pakistan. Nous nous engageons à travailler avec le gouvernement pakistanais et avec sa population pour les aider à développer une économie durable, à renforcer la sécurité et à lutter conte les activistes qui sèment la terreur et l’instabilité au Pakistan.” Lundi, une agence de l’ONU a encore été la cible d’un kamikaze. Bilan quatre morts. Pour s’assurer l’appui d’Islamabad dans cette lutte anti-terroriste, Washington a triplé l’aide financière destinée au Pakistan alors que ce pays est dans une situation économique critique et que son armée combat les insurgés islamistes dans le nord-ouest, là où Al-Qaïda et les Talibans ont constitué des bases arrières. Mais cette aide est assortie de conditions: Islamabad doit rendre compte de l’efficacité de la lutte anti-terroriste et de ses activités nucléaires militaires.