DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Rapport Goldstone : Mahmoud Abbas change d'avis sous la pression

Vous lisez:

Rapport Goldstone : Mahmoud Abbas change d'avis sous la pression

Taille du texte Aa Aa

La colère des Palestiniens et du monde arabe à l’encontre de Mahmoud Abbas ne faiblit pas. Le président de l’Autorité palestinienne est fustigé, accusé de trahison par son peuple, et même menacé de mort par une faction islamique pour avoir soutenu le report de l’examen du rapport Goldstone sur la guerre de Gaza à mars 2010. Aujourd’hui, il retourne sa veste, alors que la Libye a demandé une réunion d’urgence du conseil de sécurité de l’ONU sur ce rapport, mais il est peut-être trop tard, à écouter ce Palestinien:

“Quelqu’un comme Mahmoud Abbas qui abandonne la cause des Palestiniens mérite de telles réactions et même plus. Il a déjà vendu notre pays avant. C’est un mauvais président.” Il y a quelques jours, les familles des victimes palestiniennes manifestaient à Hébron, aux côtés d’organisations locales et internationales des droits de l’homme pour dénoncer le report de l’examen du rapport de la commission du juge Richard Goldstone et donc des éventuelles sanctions du conseil de sécurité de l’ONU à l’encontre d’Israël. Le rapport Goldstone accuse notamment Israël de “crimes de guerre” commis pendant l’offensive israélienne contre la bande de Gaza du 27 décembre 2008 au 18 janvier 2009. Pendant cette guerre, plus de 1.400 Palestiniens, en majorité des civils, ont été tués, selon des sources médicales palestiniennes.