DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Est-ce le début de la fin de la carrière politique de Silvio Berlusconi ?

Vous lisez:

Est-ce le début de la fin de la carrière politique de Silvio Berlusconi ?

Taille du texte Aa Aa

Privé de son immunité pénale par la Cour constitutionnelle, le président du conseil italien a contre-attaqué en déclamant une fois plus qu’il était victime des médias, des magistrats et des institutions, et surtout que le président de la République, Giorgio Napolitano, avait fait preuve de partialité.

Ce déchaînement, devant la perspective de rejoindre peut-être prochainement le banc des accusés dans plusieurs procès, provoque des tensions en Italie: indignation de la gauche qui évoque une dérive autoritaire, malaise au sein de la majorité de droite qui rappelle que chacun a le devoir de respecter la Cour constitutionnelle et le président de la République. Bref, Silvio Berlusconi semble avoir franchi une ligne rouge. L‘éclairage de cet expert en politique, James Walston: “Berlusconi arrive clairement à la fin de sa carrière de leader politique. En partie à cause de son âge, en partie à cause des scandales sexuels de ces derniers mois, et ce verdict de la Cour constitutionnel, s’il ne l’achève pas, plante un clou de plus sur son cercueil.” Pour autant, ni la gauche, très affaiblie et empêtrée dans des problèmes de leaderships, ni la majorité dont le fragile équilibre entre centre droit et populistes de la Ligue du Nord repose sur Berlusconi, n’a demandé la démission du chef du gouvernement italien.