DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Immunité zero pour Silvio Berlusconi

Vous lisez:

Immunité zero pour Silvio Berlusconi

Taille du texte Aa Aa

Malgré la perte de son immunité pénale, le Président du conseil italien reste à la barre, et contre attaque, sûr du soutien que lui accordent selon lui tous les italiens. Et comme il en a l’habitude, il s’en est pris à la justice et à la gauche.

“On a une minorité de magistrats de gauche qui utilisent la justice comme un moyen de lutte politique. 72% de la presse est de gauche. Les procès qui vont s’ouvrir sont totalement faux. Je vais sacrifier une partie de mon temps de chef du gouvernement pour ridiculiser mes accusateurs. Ce genre de choses donne la pêche autant à moi qu’aux Italiens. Vive l’Italie, et Vive Berlusconi”. a-t-il dit devant les journalistes. Les quinze magistrats de la cour constitutionnelle ont donc abrogé une loi qui aurait permis aux quatre plus hauts responsables de l’Etat de bénéficier d’une immunité pénale pour la durée de leur mandat. Ils ont estimé que seul un changement de la constitution et non une simple loi, pouvait lui accorder un tel privilège. L’opposition a immédiatement salué cette décision la gauche a estimé qu‘à présent personne en Italie n‘était au-dessus des lois.