DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pologne : Kaczynski signera

Vous lisez:

Pologne : Kaczynski signera

Taille du texte Aa Aa

Signera, signera pas ? La question se posait aussi pour la Pologne. Finalement, le président Lech Kaczynski apposera sa signature pour clore le processus de ratification du Traité lors d’une cérémonie samedi midi. Une annonce tout ce qu’il y a de plus officiel après une série de déclarations contradictoires. Lech Kaczynski s’y était engagé : si les Irlandais votaient oui au Traité de Lisbonne lors du second référendum, il bouclerait le processus dans son pays. Ils l’ont fait vendredi dernier à 67%. S’en est suivi une semaine de flottement en Pologne. Mais cette fois, promis, c’est acquis, martèle ce conseiller :

“La seule chose qui retardait la signature du Traité de Lisbonne était l’opinion du président selon laquelle toutes les nations, y compris les plus petites d’Europe, sont aussi importantes les unes que les autres et souveraines, et l’on ne peut pas faire pression pour qu’une décision soit prise par référendum. Nous sommes très heureux que la décision ait été prise. Et je vais redire une fois encore ce que le Président a répété durant plusieurs semaines : la Pologne ne fera pas obstacle à l’application du Traité de Lisbonne.” Rappelons que pour que le Traité de Lisbonne puisse un jour entrer en vigueur, les vingt-sept pays de l’Union doivent achever sa ratification. Ce texte est censé adapter les institutions à l’Europe élargie.