DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Rajoy réagit au scandale entourant le Parti Populaire espagnol

Vous lisez:

Rajoy réagit au scandale entourant le Parti Populaire espagnol

Taille du texte Aa Aa

Le Parti Populaire espagnol s’enfonce dans la tourmente. Et c’est cet homme qui en est à l’origine: Francisco Correa, qui se fait appeler “Don Vito”, comme dans le film “Le Parrain”. Le scandale de corruption frappant le PP prend de l’ampleur depuis la levée partielle mardi du secret de l’instruction : l’ancien ministre de l’Equipement Francisco Alvarez-Cascos et le gendre de l’ancien premier ministre José Maria Aznar, Alejandro Agag, sont désormais mis en cause. Au total, 17 membres du parti de droite sont accusés d’avoir perçu 5,5 millions d’euros en argent ou en cadeaux de la part d’entreprises de Francisco Correa en échange de l’attribution de marchés.

Le chef du PP Mariano Rajoy l’assure : “le Parti Populaire agira et exigera des responsabilités du côté de tous ceux qui auraient commis des fautes.” Le président du PP n’a pas donné plus de précisions. Pour autant, son discours a changé : jusqu‘à présent, il se bornait à dénoncer une “inquisition” sans fondement, orchestrée par les socialistes. En changeant d’attitude, Mariano Rajoy espère pouvoir calmer la tempête médiatique.