DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

France : arrestation d'un ingénieur pour liens présumés avec Al-Qaida

Vous lisez:

France : arrestation d'un ingénieur pour liens présumés avec Al-Qaida

Taille du texte Aa Aa

Après plusieurs mois d’enquête, un ingénieur du Cern a été arrêté jeudi en France pour liens présumés avec Al-Qaïda au Maghreb islamique. Rapidement, le Centre européen de recherche nucléaire de Genève a fait savoir que cet homme de 32 ans n’avait jamais été en contact avec des éléments qui pourraient être utilisés à des fins terroristes, et qu’aucune de ses recherches n’a d’application militaire potentielle. Le frère de l’ingénieur a également été arrêté.

Le ministre français de l’Intérieur, Brice Hortefeux, a souligné que “peut-être que l’enquête démontrera que grâce à ces interpellations, à ces deux interpellations, et bien le pire aura pu être évité.” Les deux hommes, de nationalité française, ont été arrêtés, à Vienne, dans l’Isère. Ils sont en garde-à-vue. L’expertise technique et scientifique des deux ordinateurs portables, des trois disques durs et des nombreuses clés USB saisis lors des perquisition effectuées jeudi matin chez eux, devrait permettre aux enquêteurs et au magistrat d’en apprendre davantage. Selon des sources proches du dossier, l’ingénieur voulait commettre des attentats, mais n‘était pas passé à la phase préparatoire.