DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Nasa fait s'écraser un engin sur la Lune

Vous lisez:

La Nasa fait s'écraser un engin sur la Lune

Taille du texte Aa Aa

Ce pourrait être un nouvel épisode de la bande dessinée d’Hergé: “Objectif Lune”. La NASA va écraser volontairement vers 13h30 heure de Bruxelles, un vieil engin spatial contre le satellite de la Terre. L’impact prévu au niveau du pôle sud de l’astre soulèvera un nuage de poussière. La fusée qui aura propulsé l’engin aura pour mission d’observer ces débris pour vérifier s’ils renferment de l’eau ou de la glace.

D’après Jim Garvin, chef scientifique du Centre de vol spatial Goddard, “cette expérience, baptisée LCROSS, consiste à creuser le sol jusqu‘à quatre à dix mètres de profondeur grâce à une énergie équivalente à deux tonnes de TNT lors de la collision de l‘étage supérieur Centaure de la fusée. L’objectif est de sonder le sol lunaire plus profondèment et de produire un signal que l’on peut mesurer.” Derrière cette quête de l’eau, se cache un enjeu majeur : favoriser l’installation de pionniers humains. “L’une des choses les plus importantes en vue d’une exploration humaine de la Lune ou d’un autre astre, estime Jim Garvin, est de savoir si nous pourrions vivre grâce à ce qui se trouve sur place et ne pas devoir tout amener depuis la Terre.” Le projet Constellation, lancé par George Bush, prévoit le retour d’astronautes sur la lune peu après 2020. Son successeur à la Maison Blanche devra probablement augmenter les moyens de la NASA pour respecter cette échéance.