DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Turquie et l'Arménie : un passé sanglant

Vous lisez:

La Turquie et l'Arménie : un passé sanglant

Taille du texte Aa Aa

Les deux pays sont ennemis depuis le massacre et la déportation d’Arméniens  entre 1915 et 1917. Avec plus d’un million et demi de morts, l’Arménie dénonce un génocide. Des chiffres et un terme rejetés par Ankara qui reconnaît 300 000 à 500 000 morts. Aujourd’hui,  l’accord de paix est un coup de poignard dans le coeur d’une grande majorité de la diaspora arménienne.
 
Autre conflit entre les deux pays : le Nagorny-Karabakh. Au terme d’une guerre de 6 ans, l’Arménie prend en 1994 le contrôle de cette enclave peuplée d’Arméniens en Azerbaidjan.
en 1993, la Turquie va rompre ses relations et fermer sa frontière avec l’Arménie, en signe de solidarité avec son allié azerbaidjanais.
 
Une frontière qui pourrait ouvrir à nouveau, grâce à l’accord de paix. Un accord qui doit, pour devenir effectif, être encore ratifié par les parlements des deux pays… et ce sera non sans mal.