DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouvelle charge de Silvio Berlusconi contre la presse

Vous lisez:

Nouvelle charge de Silvio Berlusconi contre la presse

Taille du texte Aa Aa

Le chef du gouvernement italien ne rate pas une occasion pour contre-attaquer, après la récente levée de son immunité judiciaire par la Cour constitutionnelle. Lors d’une fête organisée dimanche en Campanie par les militants de son parti Le Peuple des Libertés, Silvio Berlusconi s’est de nouveau déchaîné contre la presse italienne et internationale: “Les accusations que la presse véhicule ont beau être absurdes et ridicules, elles font quand même mal au chef du gouvernement et à toute l’Italie. Si vous me permettez l’expression, elles me font passer pour un imbécile, et ridiculisent la démocratie de notre pays”.

Silvio Berlusconi se fait passer, selon sa propre expression, pour “l’homme le plus persécuté du monde”. En tout cas, selon une enquête publiée dimanche, 59% des Italiens approuvent la levée de son immunité pénale. Elle aura pour effet la reprise d’au moins deux procès à l’encontre du “Cavaliere”, dont l’un concerne son groupe Mediaset. Il est accusé d’avoir surfacturé l’achat de droits d‘émissions pour créer une caisse noire.