DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La nouvelle ère démocratique promise par le Kremlin n'a vraisemblablement pas commencé en Russie

Vous lisez:

La nouvelle ère démocratique promise par le Kremlin n'a vraisemblablement pas commencé en Russie

Taille du texte Aa Aa

Les élections locales d’hier ont été remportées à Moscou par Russie Unie, le parti du président russe. Dmitri Medvedev avait promis de mettre fin au quasi-monopole de ce mouvement.

Des voix s‘élèvent au sein de l’opposition pour dénoncer des fraudes pendant le scrutin et des violations pendant la campagne. Dmitri Oreshkin, un analyste, évoque une marginalisation des partis d’opposition. “Ils n’ont pas accès aux média. Ils ne peuvent pas inscrire leurs candidats et donc participer aux élections. Ils sont simplement hors du système politique de la Fédération de Russie. En fait, ils ne participent pas aux élections et s’ils le font, ils n’ont aucune chance car les résultats dépendent de l’administration et pas de la vraie élection du peuple”. Ces élections locales concernaient 76 des 83 régions de Russie. Selon une étude de l’institut Levada, 62% des Moscovites estiment que le scrutin était une “parodie de bataille électorale”. Dans les rues, seules les affiches de Russie Unie étaient visibles.