DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Roumanie perd son gouvernement

Vous lisez:

La Roumanie perd son gouvernement

Taille du texte Aa Aa

Le gouvernement de centre-droit du Premier ministre Emil Boc est tombé à la mi journée après l’adoption d’une motion de censure. Les deux formations d’opposition à l’origine de la motion, le Parti national libéral, et l’Union démocratique des Magyars, rejoints par les sociaux-démocrates, reprochaient à Emile Boc d’avoir mis en place un gouvernement “illégitime”, formé uniquement de ministres de son Parti. Les reformes économiques en cours étaient également très critiquées dans l’opposition.

Parmi les mesures qui ont précipité la chute du gouvernement, la réforme des pensions qui comme dans d’autres pays européens consistait à repousser l‘âge du départ à la retraite. Cette mesure d’austérité était l’une des conditions posée par le Fond monétaire international, pour l’octroi d’un prêt de 20 milliards d’euros. Une mesure critiquée par plus de 800 000 fonctionnaires la semaine dernière à Bucarest. C’est maintenant au président roumain Traian Basescu de trouver un sucesseur à Emile Boc, qui pourrait selon les analystes, se succéder à lui même en attendant la présidentielle.