DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les politiques britanniques priés de rembourser leurs notes de frais gonflées

Vous lisez:

Les politiques britanniques priés de rembourser leurs notes de frais gonflées

Taille du texte Aa Aa

Quelques mois après le scandale des notes de frais des élus britanniques, le Premier ministre s’engage à rembourser plus de 13.000 euros de défraiements indus. Gordon Brown n’est pas le seul a avoir reçu un rappel à l’ordre de Sir Thomas Legg, le haut fonctionnaire qui a réalisé un audit sur la question après le scandale qui ébranla la classe politique outre-Manche. Le leader de l’opposition conservatrice, David Cameron, devra lui aussi procéder à quelque remboursement.

Le scandale a éclaté en mai dernier dans les colonnes du Daily Thelegraph. Le quotidien avait alors publié quotidiennement les notes de frais pour le moins gonflées de plusieurs membres du Parlement. Parmi eux, l’ancienne ministre de l’Intérieur Jacqui Smith qui s’est excusé ce lundi devant la Chambre des communes. L’audit ne se contente pas de réclamer de l’argent, il fixe également de nouveaux plafonds pour les dépenses de jardinage, de nettoyage ou encore de décoration des propriétés des élus britanniques.