DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nicolas Sarkozy au secours de son fils

Vous lisez:

Nicolas Sarkozy au secours de son fils

Taille du texte Aa Aa

Interrogé sur la polémique suscitée par la probable arrivée de son fils Jean à la présidence de l’Epad, le président français a déclaré “ce n’est pas bien de donner en pâture une personne, sans fondement.”

Et puis dans un discours sur les Lycées, Nicolas Sarkozy a rappelé les principes de l‘école, tels qu’ils ont été énoncés en 1802 : “Désormais en France, c’est de l‘école que sortiront les élites et pas de la naissance. Cela voulait dire désormais ce qui compte en France pour réussir ce n’est plus d‘être bien né, pour réussir c’est travailler dur et avoir fait la preuve par ses études, par son travail, de sa valeur”. Malgré les beaux discours, l’opposition crie au népotisme. La pétition contre le parachutage de Jean Sarkozy cartonne sur le net, avec près de 50 000 signatures. Depuis l’annonce jeudi de la candidature de Jean Sarkozy à la tête de l‘établissement public d’aménagement du quartier d’affaires de la Défense, beaucoup doutent des réelles capacités d’un jeune homme de 23 ans en deuxième année de droit.