DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Chine: six nouvelles condamnations à morts pour des émeutiers du Xinjiang

Vous lisez:

Chine: six nouvelles condamnations à morts pour des émeutiers du Xinjiang

Taille du texte Aa Aa

La justice chinoise a prononcé une nouvelle vague de condamnations à morts dans le procès sur les émeutes du Xinjiang.

Six émeutiers ont été condamnés à la peine capitale. Trois d’entre eux bénéficient d’un sursis de deux ans. En général, cela signifie que la peine sera commuée en prison à vie s’ils se tiennent tranquille. La prison à perpétuité, c’est également la sentence prononcée contre trois autres accusés. Lundi, la justice avait ordonné six premières condamnations à mort. Il s’agit du premier procès pour les émeutes qui ont déchiré cette région autonome dans le nord-ouest de la Chine et plus particulièrement sa capitale, Urumqi. Les violences avaient éclaté le 5 juillet, opposant des Chinois de deux ethnies, ouïghour et han. Officiellement, près de 200 personnes ont été tuées et 1.600 autres blessées. Bilan invérifiable de source indépendante. Une très forte présence policière a du être déployée pendant plusieurs semaines. Mais l’atmosphère est restée très tendue. Des épisodes sporadiques de violence n’ont pas pu être évités. Les ouïghours reprochent à Pékin de favoriser l’implantation des hans, ethnie qui est passée de 6% à 40% de la population depuis les années 90. Pékin, de son côté, accuse les séparatistes ouïghours d’avoir orchestré les émeutes.