DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vaclav Havel désapprouve la croisade anti-Traité de Lisbonne du président tchèque Vaclav Klaus

Vous lisez:

Vaclav Havel désapprouve la croisade anti-Traité de Lisbonne du président tchèque Vaclav Klaus

Taille du texte Aa Aa

Ancien président lui-même et ennemi politique de Klaus, Vaclav Havel en a parlé pendant une réunion à l’occasion du 20ème anniversaire de la “révolution de velours”. Il juge irresponsable et dangereuse l’action du chef de l’Etat.

Vlaclav Klaus, lui, persiste et signe. Pas plus tard que mercredi, en visite en Russie, il expliquait ne pas être prêt à renoncer à sa revendication malgré les pressions de Bruxelles. Ce qu’il demande, c’est une dérogation à la Charte des droits fondamentaux, annexée au Traité, pour mettre le pays à l’abri de toute demande de restitution des biens des Allemands des Sudètes, confisqués après la Seconde guerre mondiale. Le Premier ministre Jan Fischer, lui-même favorable au Traité, a la lourde tâche de trouver un compromis. Les pourparlers sont en cours avec des responsables de la présidence.