DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Zimbabwe: désunion dans le gouvernement d'unité nationale

Vous lisez:

Zimbabwe: désunion dans le gouvernement d'unité nationale

Taille du texte Aa Aa

Roy Bennett a été libéré sous caution ce vendredi, mais le mal est fait. La remise en détention mercredi dernier de ce proche du Premier ministre du Zimbabwe Morgan Tsvangirai a provoqué une nouvelle crise politique. Morgan Tsvangirai a en effet décidé de boycotter le parti du président Robert Mugabe au sein du gouvernement d’unité nationale.

“C’est notre droit de nous dégager d’un partenaire malhonnête et indigne de confiance. Pour cette raison, bien que nous restions au gouvernement, nous allons nous désengager de la Zanu-PF et notamment des réunions et des conseils des ministres jusqu‘à ce que la confiance et le respect soient restaurés”, a justifié Morgan Tsvangirai. Il partage le pouvoir avec Robert Mugabe depuis février, résultat d’un accord dont le but est d’aider le Zimbabwe à sortir d’une crise politique très grave. Mais cette cohabitation forcée a été ponctuée d’accrocs. Roy Bennett, qui aurait dû devenir vice-ministre de l’Agriculture, sera jugé à parti de lundi pour terrorisme et corruption. Des accusations sans fondement selon le Mouvement pour le changement démocratique (MDC) de Morgan Tsvangirai, qui dénonce une “persécution”.