DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Victoire judiciaire pour un ancien détenu de Guantanamo

Vous lisez:

Victoire judiciaire pour un ancien détenu de Guantanamo

Taille du texte Aa Aa

La Haute Cour britannique a autorisé hier la divulgation de renseignements américains sur le cas de Binyam Mohamed, un ancien détenu du camp de Guantanamo. Auparavant, il avait été détenu au Maroc où il aurait subi des tortures. Il s’est félicité de ce jugement. La question est de savoir quelle est l’implication des services secrets britanniques dans les interrogatoires qu’il a subis.

“ L’avantage de cette décision, c’est que les gens vont pouvoir comprendre ce que le gouvernement a caché jusqu’ici, ils vont pouvoir lui poser la question, savoir s’ils se sont mal comportés, a-t-il estimé. S’il n’ y avait pas eu ce jugement, personne n’aurait remis en cause ce que dit le gouvernement.” Binyam Mohamed, Ethiopien de 31 ans, a été arrêté au Pakistan en 2002. Après 4 ans de détention à Guantanamo, il a été transféré en Grande-Bretagne, pays où il avait déjà vécu plusieurs années. Le chef de la diplomatie britannique David Miliband a fait part de sa déception : “ Il est très important de préserver le principe fondamental de la relation entre nos services de renseignements et ceux d’autres pays, pas seulement des Etats-Unis. Si nous leur donnons nos secrets, ils les protègent et s’ils nous donnent leur secrets, nous les protégeons. Ces documents ont été fournis à la défense de Monsieur Mohamed mais je ne crois pas qu’ils soit bon de les porter à la connaissance du public.” Le gouvernement britannique a immédiatement fait appel de ce jugement. Une décision saluée par l’administration américaine qui ne souhaite que soit respecté le travail de renseignements… et donc le secret.