DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Iran : attentat contre les Gardiens de la Révolution

Vous lisez:

Iran : attentat contre les Gardiens de la Révolution

Taille du texte Aa Aa

Un attentat meurtrier fait la une des journaux télévisés en Iran. Il aurait été revendiqué par le leader d’un groupe rebelle sunnite Joundallah. Une vingtaine de personnes, dont au moins deux généraux des Gardiens de la Révolution, ont été tuées ce matin dans le sud-est du pays,à Pishin, une ville située à la frontière avec le Pakistan. Les deux généraux sont le commandant en second des forces terrestres du corps d‘élite et le commandant des Gardiens pour la province du Sistan-Balouchistan, province située à la frontière avec l’Afghanistan et le Pakistan. Une agence de presse iranienne a indiqué qu’ils allaient rencontrer des chefs tribaux lorsqu’ils ont été attaqués. Des chefs tribaux figurent d’aileurs parmi les dizaines de victimes ainsi que des civils, selon les medias qui évoquent un attentat suicide.

Ce n’est pas la première fois que les Gardiens de la révolution, armée idéologique du régime iranien, sont la cible d’attaques dans cette région. La province du Sistan-Balouchistan est le théâtre d’une insurrection sunnite et d’un intense trafic de drogue. Selon la télévision iranienne, les Gardiens de la révolution ont accusé les Etats-Unis d‘être impliqués dans l’attentat de ce matin.