DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Incertitudes autour de l'accord de vente de Opel à Magna et Sberbank

Vous lisez:

Incertitudes autour de l'accord de vente de Opel à Magna et Sberbank

Taille du texte Aa Aa

L’accord de vente d’Opel qui aurait déjà du être signé entre General Motors le vendeur et l’acquéreur : le tandem Magna/Sberbank ne l’est toujours pas et ne devrait pas plus l‘être dans les prochains jours. Des articles de presse affirment même que General Motors est en train de revenir sur sa décision de vendre la majorité des parts d’Opel au tandem Magna/Sberbank.

La raison essentielle de cette finalisation qui traîne en longueur vient des services de la concurrence de Nelly Kroes commissaire européenne à la concurrence qui reproche au gouvernement allemand de promettre des aides publiques pour préserver d’abord les emplois d’Opel en Allemagne. Réponse immédiate de Berlin qui vient d‘écrire à General Motors pour préciser que cette aide totale représentant 4 milliards et demi d’euros est disponible quel que soit le repreneur. Pour les analystes, Bruxelles finira par donner son feu vert sous peine de se rendre très impopulaire et de mettre Opel en grand danger financier.