DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Reprise de négociations "constructives" sur le nucléaire iranien mais...

Vous lisez:

Reprise de négociations "constructives" sur le nucléaire iranien mais...

Taille du texte Aa Aa

En cas d‘échec des négociations sur son dossier nucléaire, l’Iran a d’ores et déjà prévenu qu’il enrichirait lui-même son uranium. A l’issue d’une première journée de reprise des pourparlers “constructive”, selon les négociateurs occidentaux, l’Agence internationale de l‘énergie atomique (AIEA) propose de procéder à cet enrichissement à l‘étranger pour s’assurer que Téhéran l’utilise uniquement à des fins civiles.

“Nous avons eu ce jour une réunion très constructive. C’est un bon début ; la plupart des questions techniques ont été discutées”, explique le dirrecteur général de l’AIEA Mohamed El-Baradei. La République islamique pourrait accepter de transférer une importante partie de ses 1500 kg d’uranium à la Russie et à la France pour l’enrichir. La substance reviendrait ensuite à Téhéran sur la seule centrale qui soit sous surveillance totale de l’AIEA. L’Iran affirme vouloir l’utiliser à des fins médicales mais les Occidentaux craignent que Téhéran ne cherche à fabriquer un arsenal nucléaire.