DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Reprise de négociations "constructives" sur le nucléaire iranien mais...

Vous lisez:

Reprise de négociations "constructives" sur le nucléaire iranien mais...

Reprise de négociations "constructives" sur le nucléaire iranien mais...
Taille du texte Aa Aa

En cas d‘échec des négociations sur son dossier nucléaire, l’Iran a d’ores et déjà prévenu qu’il enrichirait lui-même son uranium. A l’issue d’une première journée de reprise des pourparlers “constructive”, selon les négociateurs occidentaux, l’Agence internationale de l‘énergie atomique (AIEA) propose de procéder à cet enrichissement à l‘étranger pour s’assurer que Téhéran l’utilise uniquement à des fins civiles.

“Nous avons eu ce jour une réunion très constructive. C’est un bon début ; la plupart des questions techniques ont été discutées”, explique le dirrecteur général de l’AIEA Mohamed El-Baradei. La République islamique pourrait accepter de transférer une importante partie de ses 1500 kg d’uranium à la Russie et à la France pour l’enrichir. La substance reviendrait ensuite à Téhéran sur la seule centrale qui soit sous surveillance totale de l’AIEA. L’Iran affirme vouloir l’utiliser à des fins médicales mais les Occidentaux craignent que Téhéran ne cherche à fabriquer un arsenal nucléaire.